Le lundi 13 octobre 2008 nous avons reçu les coffres avec les volets roulants. D’ailleurs le week-end suivant Michel et Jacqueline furent présents pour monter les coffres des baies vitrées. Ils pesaient « une tonne » et on a dû utiliser la méthode Egyptienne pour les monter, c'est-à-dire qu’on les a monté sur une rangée de briques puis on le soulevait pour insérer une 2eme rangée de briques jusqu’à atteindre l’échafaudage, ouuufffff. Le dimanche suivant, suite et fin des volets roulants avec Michel et Christian. Cette fois-ci la galère n’est pas vraiment venu de leur poids mais de leur mise à niveau. En fait la partie intérieure du coffre repose dans le vide et de ce fait écrase le mortier. Nous avions trouvé la solution de l’étayer mais il ne nous restait plus que deux étais, c’est là que Michel a eu l’idée d’utiliser des serre-joints et des chevrons pour soutenir le coffre. Le mercredi 25 février nous avons reçu les appuis de fenêtre. Le samedi 14 mars, nous passons à la deuxième partie de cette étape avec l’aide de Michel et Jacqueline. Nous commençons donc à bâtir les tableaux afin de rétablir les défauts du mur. Michael a poursuivi le lendemain. Le week end du 21 et 22 mars nous avons pratiquement fini les tableaux et nous avons coulé les seuils des portes et baies. Le week end suivant nous avons posé avec Michel et Jacqueline les appuis de 4 fenêtres mais le jeudi suivant il a fallu se résoudre à les retirer car nous n’avions pas respecté les deux centimètre de marges pour les fenêtres PVC. Et ces donc sur les deux week end suivant plus un jeudi au milieu qui nous auras fallu pour tous les poser.

Le samedi suivant, le 18 avril, nous avons fait les joints des appuis avec de l’enduit blanc.

Le vendredi 24 avril, on nous a livré les fenêtres et les portes, jusque là tous va bien… mais dans l’après midi, Fabrice nous a aidé à les rentrer. Puis par souci de vérifier si les appuis sont bons, nous avons essayé de les placer. Et la c’est le drame, les quatre fenêtres PVC 120*135 sont trop courte de 3cm, l’une d’entres elles à le dormant cassé, la vitre de la porte fenêtre est rayé, la porte de service à pris un pet. Bref plein de soucis, on se demande s’il faut remonter les appuis mais on va y perdre la journée. Alors nous essayons d’obtenir un coup de main de la plateforme pour remonter les appuis, pour poser les menuises, mais ils ne trouvent personne. Donc seule solution il faut refaire les fenêtres. Le lendemain, Thierry, Michel, Jacqueline, Roland et Anne Marie sont venus pour poser les menuiseries… mais les encore des ennuis, c’est fois dû à nous, tout d’abord les tableaux sont trop courts, nous avons pas tenu compte de l’épaisseur du crépi, donc il faut tous disquer. Ensuite les appuis de la porte d’entrée ne sont pas assez à l’intérieur à cause de l’épaisseur des tapé que nous avions imaginé beaucoup plus courtes. Bon a part ça, la pose des baies et fenêtre alu se sont bien passé, sans oublier les portails de garage qui sont posé mais pas réglés. D’ailleurs Roland revient le lendemain avec la pluie et le froid qui n’arrange pas le morale, le réglage des portails semblent de plus en plus complexe, les docs sont très peux explicite et Michael de son côté commence à fatiguer avec sa disqueuse. Il poursuivra et finira sur les deux jour suivant avec en prime un raté car Michael à ripé avec la disqueuse sur un des appuis « dommage ». Le vendredi 1 mai, Roland et Anne Marie sont encore là et la pluie aussi, nous avons posé la porte de service, les trois petites fenêtres et la porte fenêtre. L’ennui vient toujours des portails qui ne sont pas réglé. Le mardi 5 mai, nous avons reposé les appuis manquants, notamment de la porte d’entrée, que nous avons rachetée des plus longs et surtout nous avons recoupé leurs sommets car le dormant de la porte est plus étroite que le sommet des appuis. En fin de journée Michael avec l’aide surprise de Franco ont arrangé les défauts des tableaux suite à leur découpe. Le samedi 9 mai, Michel a fait l’étanchéité des portes et fenêtres installé avec du mortier, du silicone et du polyuréthane. Et le lendemain nous avons refait les joints des appuis de la porte.